Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire des Arts

Ce blog est rédigé par les élèves du lycée de Clamecy en option histoire des arts & Patrimoines


Des découvertes archéologiques liés aux travaux d'Haussmann.

Publié par Lucie-Jade B. sur 5 Mai 2010, 09:42am

Catégories : #Travaux d'élèves

11175-004-A465752A

Les grandes transformations de Paris qu'entreprend Georges Haussmann (voir photo ci-contre), préfet de la Seine de 1854 à 1870, vont déboucher sur des découvertes archéologiques importantes. A la suite de ses découvertes, des archéologues professionnels ou amateurs se regroupent dans des sociétés tels que la Société des antiquaires6880486 3815298 de France. Leurs découvertes et leurs travaux sont alors diffusés dans des revues comme la Revue archélogique fondée en 1844 (voir photo à droite).  

Ainsi se succèdent des découvertes archéologiques presque à chaque travaux effectués, en voici quelques exemples:

 

 

 

- Lors de l'ouverture du boulevard Saint-Michel, le cardo parallèle à la rue Saint-Jacques est mis à jour.


- Une voie antique et de nombreux vestiges autour de l'église Saint-Jacques-de-la-Boucherie sont découverts lors du percement de la rue Rivoli.


- Le théâtre antique de la rue Racine est découvert lors de la construction des cuisines du lycée Saint-Louis en 1861 par Théodore Vacquer, inspecteur des fouilles de la ville de Paris.


- Suite à l'ouverture de la rue Gay-Lussac entre 1866 et 1870 un vaste édifice avec hypocaustes (système de chauffage dans l'Antiquité)  est découvert,. D'abord on croit que c'est une villa équipée de bains privés, mais grâce à des fouilles effectuées au XXème siècle, on découvre que ce sont des thermes publics aujourd'hui appelés "thermes du Sud".


- Pendant le chantier de Soufflot qui démarre en 1847, une sorte de forum ou de temple est révélé grâce au plan que Vacquer met à jour. Ce n'est qu'en 1971, lors de fouilles entreprises pour la construction d'un parking souterrain ,que l'hypothèse du forum est confirmée. Il comprend alors un temple et même une basilique civile. 


- Plusieurs tronçons de l'enceinte du Bas-Empire et de nombreux fragments sculptés sont découverts lors de la construction de l'Hôtel-Dieu en 1866-67 dans l'Île de la Cité.


- Vacquer avait identifié des vestiges d'habitations du Haut-Empire lors de l'ouverture de la rue d'Arcole en 1844 ainsi que des fragments de gros murs qui grâce à des fouilles récentes identifiées comme des restes d'une basilique édifiée sous le Bas-Empire.


arenes de luteceMais la découverte archéologique la plus importante pendant ces grands travaux est la mise à jour des arènes de Lutèce en 1869. C'est lors du creusement des fondations d'un dépôt de voitures dans un terrain en bordure de la rue Monge que ces vestiges antiques apparaissent.


De nombreux historiens s'y étaient déjà intéressés parmi eux : Henri Sauval ou Jean-Baptiste Jaillot.


Quelques mois après la découverte des premiers vestiges, la moitié nord du monument est dégagée mais une question se pose: qui va mener les fouilles et  faut-il conserver cet édifice. Ainsi Vacquer et le président de la Société de numismatique, le vicomte d'Amécourt, se disputent la conduite des fouilles et les sociétés savantes ainsi que les historiens militent contre la destruction du site projetée par la compagnie des Omnibus, qui veut construire leur dépôt. La question du rachat du terrain par l'Etat se pose. Mais le 28 juin 1870, le corps législatif vote un refus de rachat par l'Etat. Les fouilles sont alors arrêtées le lendemain.


En avril-mai 1872, après la Commune, la Société centrale des architectes obtient l'autorisation de faire des fouilles dans le couvent des Dames-de-Jésus-Christ qui recouvre la moitié sud de l'amphithéâtre. Elle est ainsi déblayée en 1883.


Le 16 mars 1883 la commission des monuments historiques recommande l'acquisition du terrain à la ville de Paris ainsi que sa fouille, la restauration des vestiges et l'aménagement d'un square public (voir photo ci-dessus), les fouilles, menées par Vacquer, ont lieu de mars à juin.

Ainsi, la partie découverte en 1870 est dégagée et reconstruite, mais de manière ruineuse pour certains. Les fouilles continuèrent jusqu'à 1914.

Commenter cet article

Archives

Articles récents