Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire des Arts

Ce blog est rédigé par les élèves du lycée de Clamecy en option histoire des arts & Patrimoines


Nuit étoilée sur le Rhône : la réalisation d'un rêve

Publié par Histoire des Arts sur 12 Février 2015, 17:08pm

Nuit étoilée sur le Rhône : la réalisation d'un rêve

Depuis son arrivé à Arles, Van Gogh a voulu peindre un ciel étoilé. C’est pourquoi en 1888 il envoie une lettre à son frère Théo à qui il confit tout, en disant:"Il me faut une nuit étoilée avec des cyprès ou, peut-être, au-dessus d'un champ de blé mur".

C’est en septembre que Van Gogh va enfin réaliser son projet et peint alors « Nuit étoilée sur le Rhône », Van Gogh est un des premiers à peindre une nuit.

Nous nous demanderons donc comment Van Gogh a réussi à éclairer sa douce nuit.

Dans un premier temps, nous verrons la descriptions de l’œuvre puis dans un second temps nous mettrons l’œuvre en perspective afin de déterminer notamment les sources de lumières.

Nuit et lumières (description)

Tout d'abord au premier plan on peut apercevoir un couple se promenant au bord de l’eau, certains peuvent y voir une situation angoissante puisque le couple est isolé et dans un coin sombre du tableau. Pour d'autres cela rend le tableau d'autant plus doux et serein. On peut ensuite voir des bateaux dont les mâts semblent nous indiquer la direction d’où provient la lumière.

Puis au deuxième plan, se trouve l’eau parsemée de reflets lumineux provenant des maisons ainsi que des étoiles. Ces reflets descendant donnent une impression de mouvement.

Au troisième plan, on distingue les maisons fortement éclairées qui sont donc la principale source de lumière du tableau.

Et enfin le dernier plan, lui, est constitué du ciel rempli d’étoiles.

Grâce au mouvement et à la lumière des étoiles l'atmosphère nous semble sereine, apaisante en opposition avec le couple du premier plan. Nous allons désormais pousser notre analyse plus en profondeur afin de déterminer quelles sont les sources de lumières.

Une spectateur dans l'ombre (analyse)

Le regard du spectateur se situe au niveau des maisons, mais avec les reflets de lumières dans l’eau, le regard a tendance à baisser. L’eau et le ciel occupent chacun plus d’un tiers du tableau. Alors naît un paradoxe. En effet, le lac est aussi lumineux, si ce n'est plus, que le ciel. La lumière prend toute son importance.

La lumière a une logique verticale chaque groupe d’étoiles correspond à une maison puis à un reflet dans l’eau. C'est aussi en donnant du mouvement à l'eau que l'impression de lumière apparaît plus forte. Les reflets sont d'autant plus présents car il ne s'agit pas que de simples points lumineux dans l'eau. De plus, le peintre choisi le bleu et le jaune orangé afin que ces couleurs s'opposent et se mettent en évidence mutuellement.

C'est donc en jouant ainsi avec les techniques que Vincent Van Gogh arrive a faire entrer autant de lumière dans une peinture représentant la nuit et donc logiquement une toile sombre.

Commenter cet article

maeva 04/03/2017 08:24

merci pour cette description, l' analyse est fluide, compréhensible, merci pour le partage

maeva 04/03/2017 08:22

merci pour votre blog, la description,l 'analyse est fluide, compréhensible, merci pour le partager

serrurier paris 08/03/2015 23:23

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

JULES 26/02/2015 11:18

MERCI BEAUCOUP . COMPARÉ AUX AUTRES SITES,TA DESCRIPTION EST FLUIDE ET SIMPLE. SUPERBE TRAVAIL ET CONTINUE !!!!!!!!

Archives

Articles récents